Programme du mercredi 9 au samedi 26 octobre 2019

Mercredi 9

RDV à 07h15 à l'aéroport Paris ORLY Terminal 1.

Décollage à 10h15 de Paris ORLY pour Madrid.

Arrivée à Madrid à 12h15.

Décollage à 13h10 de Madrid pour Lima.

Arrivée à Lima à 17h55.

  

 

Jeudi 10

Décollage à 00h25 de Lima pour LA PAZ.

Arrivée à 03h25 à LA PAZ.

 

 Journée de récupération du voyage et d'adaptation à l'altitude.

 

 

Vendredi 11

La Paz  

 

Journée de découverte LA PAZ avec le professeur Edwin Torrico.

Matin: départ du lycée avec panier repas.

Estadio Hernando Siles: construit en 1937 puis rénové en 1977, le stade Hernando Siles-du nom d'un ancien président Bolivien-est situé à plus de 3600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette caractéristique a fait naître une vive polémique en 2007 lorsque la FIFA jugeait qu'il était nocif pour les footballeurs de jouer au-dessus de 2500 mètres. Oui, tout le monde le sait: plus on monte, plus la quantité d'oxygène présent dans l'air commence à diminuer, ce qui fatigue plus vite les joueurs et peut très légèrement modifier la trajectoire du ballon. Pour les mêmes raisons d'ailleurs, nombre de records du monde ont justement été établis en altitude car, dès qu'il s'habitue, l'organisme produit plus de globules rouges.

Mirador Killi Killi: ce point de vue a acquis sa réputation car il était occupé par les révolutionnaires de 1952. D'ici, ils pouvaient surveiller la capitale.

Plaza Murillo:  autour de cette grande place envahie par les pigeons se dressent le palacio de Gobierno (palais présidentiel), le palacio legislativo (Congrès) et la catedral

Museo nacional de Etnografía y Folklore: bâti vers 1730, le palais des marquis de Villaverde abrite un très intéressant musée témoignant de la richesse des traditions boliviennes, pour la plupart toujours bien vivantes. 

Calle Jaén: c'est l'une des dernières rues de la ville à avoir gardé un visage colonial aussi marqué. C'est également l'une des rues où l'on peut s'attarder dans les musées. Ils sont au nombre de cinq: le Museo de Instrumentos Musicales (instruments de musique), le Museo de Metales Preciosos (argent, or et cuivre), le Museo del Litoral (concernant la guerre contre le Chili au XIXe siècle), la Casa de Murillo (l'un des chefs de la Révolution au XIXe siècle) et le Museo Costumbrista Juan-de-Vargas (art, photographies).

Calle de las brujas: au carrefour de Linares et Santa Cruz, débute le célèbre Mercado de las Brujas, "le marché des sorcières". Ces bonnes femmes y vendent herbes médicinales, amulettes, grenouilles séchées (un gage de fortune à venir), feuilles de coca, tisanes et foetus de lamas desséchés. Ensevelis sous les fondations de chaque construction nouvelle, ils en assureront la protection. Imaginez la taille du troupeau sacrifié à l'essor de La Paz! 

Retour au lycée en fin d'après-midi.   

 

 

Samedi 12 et dimanche 13

Week-end dans les familles.

 

  

Lundi 14 et mardi 15

 

Copacabana

 

Lundi 14:

Départ du lycée à 06h00 pour Copacabana.

Posé à 3840 m d'altitude sur les berges du lac Titicaca, Copacabana est une bourgade très vivante, où se croisent paysans venus de toute la région, touristes en maraude et pèlerins. Déjà connu comme cérémoniel sous l'Empire inca, le lieu a conservé son aura sacrée: on y vénère désormais Notre-Dame de Copacabana, sainte patronne de la Bolivie, installée dans sa grande basilique blanche. Pour la petite histoire, si une plage de Rio porte le même nom, c'est à la suite d'une promesse faite à la Vierge locale par un moine bénédictin en perdition aux larges des côtes du Brésil.

En langue aymara, titikaka signifie "rocher du puma" en référence à un rocher de l'île du soleil. Situé à 3810 m d'altitude, le Titicaca (prononciation plus proche de "Titirara", avec un "k" très guttural) est le plus haut lac navigable du monde. Il mesure au maximum 200 km de long, pour environ 8400 km2 (soit 15 fois le lac Léman) - partagés à 55% par le Pérou et 45% par la Bolivie. Selon la mythologie inca, le lac Titicaca serait la matrice d'où serait sorti le monde.

 

Mardi 15:

Isla del Sol.

Amarrée au nord de la presqu'île de Copacabana, cette île paisible, pelée, est sculptée par les cultures en terrasses et baignée par les eaux d'un bleu profond du Titicaca. Selon la légende, c'est ici que seraient nés le fils et la fille du Soleil, fondateurs de Cusco.   

20h00: retour au lycée. Dîner et nuit en famille.

 

 

Mercredi 16

 

Valle de Las Ánimas et Cañón de Palca

 

Matin: départ du lycée. Randonnée Valle de Las Ánimas et Cañón de Palca.

Valle de Las Ánimas: littéralement, la "vallée des esprits", ou encore "vallée des âmes", c'est une version encore plus impressionnante de la Vallée de la Lune. Plus de formes tordues, plus de roches affilées, la vallée des âmes est aussi plus tranquille et isolée que sa petite soeur. La vue sur le mont Illimani (6 438 m) est magnifique, et prendre un peu l'air pendant quelques heures n'est pas un luxe dans une ville comme La Paz. 

Cañón de Palca: ce splendide canyon offre des paysages dignes du Grand Canyon de l'Arizona à l'est de La Paz.

Retour au lycée en fin d'après-midi. Dîner et nuit en famille.

 

 

   








Jeudi 17 et vendredi 18:

 

Sajama

 

Jeudi 17:

Départ du lycée à 07h00.

Durant le trajet, visite des Chullpares de los señoríos Carangas: tombeaux précolombiens.

Après le déjeuner, baignade dans les eaux thermales à plus de 35°C. Cadre superbe et calme absolu.

Dîner et nuit en auberge. 

 

Vendredi 18:

Découverte de la plus haute forêt du monde: à plus de 5000 m d'altitude, sur les coteaux des montagnes qui entourent le Nevado Sajama, se trouve la plus haute forêt du monde. La queñua est un arbre sans écorce qui croît dans des sites très spécifiques de la cordillère des Andes. 

Visite de l'église de Santiago de Curahuara de Carangas: à côté de la caserne, se dresse l'église de Carahuara, un joyau architectural de 1610 qui possède l'une des plus extraordinaires fresques de la Bolivie. Déclarée Monumento Nacional depuis 1960,cette église a été baptisée la "chapelle Sixtine de l'Altiplano".  

18h30: arrivée au lycée. Dîner et nuit en famille.

Le parc national Sajama fut le premier créé en Bolivie, en1945. Il s'étend autour de la masse imposante du volcan Sajama, le plus haut sommet du pays (6540 m)! Sur ses flancs s'élève la plus haute forêt du monde (5000m d'altitude), constituée d'arbres de queñua. On peut admirer des lamas et des alpagas un peu partout, des troupeaux de vigognes et parfois quelques condors. Sajama est un endroit splendide: paysages grandioses aux couleurs surréalistes, églises baroques des XVIe-XVIIe siècles et petits villages du bout du monde.     

 

   

 

 

Samedi 19 et dimanche 20

Week-end dans les familles.

 

 

 

Lundi 21

Valle de la Luna

 

07h50: cours du matin au lycée.

Déjeuner à la cantine. 

14h30: départ pour Valle de la Luna. Coincé au creux d'une cuvette, le Valle de la Luna est un canyon dont les eaux ont érodé la roche très friable en centaines de cheminées de fées et pitons filiformes. Une curiosité géologique, aujourd'hui aménagée pour la promenade. En toile de fond pour cette forêt minérale ocre clair se détachent les montagnes rougeoyantes.   

17h00: retour au lycée. Dîner en famille.

22h00: départ du lycée pour le Salar de Uyuni. Nuit en car.




 

 

Mardi 22 et mercredi 23

 

Salar de Uyuni y lagunas

 

Mardi 22

Arrivée à Uyuni vers 07h30. Petit-déjeuner.

Uyuni, ville de western, revue en version polaire, balayée par un vent glacial. Ses habitants, en majorité indigènes, mènent ici une vie rude. Ils se distraient les jeudi et dimanche, jours de grands marchés. Travailleurs du sel, mineurs et paysans de la région viennent alors rêver devant les marchandises arrivant du Chili.   

10h00: départ en 4x4.visite du cementerio de trenes: sur fond de paysage désertique, des carcasses rouillées de locomotives à vapeur, qui transportaient le minerai vers le Chili et le Brésil dans les années 1930 et 1940. Une vision apocalytique, façon Mad Max

Visite du petit village de Colchani: point d'entrée au Salar de Uyuni. Ici, la grande majorité des habitants vivent de l'exploitation du sel, et l'extraient par blocs (pour les animaux) ou en grain (pour la consommation humaine), à coup de pics et de pioches. Une partie est vendue, l'autre troquée contre des vivres. Un musée a pris vie il y a peu; il comporte des explications pédagogiques quant au commerce du sel et aux caravanes de lamas, ces pratiques commerciales appartenant au passé. Un hôtel entier, fait entièrement de sel, a été construit: le Palacio de Sal est encore un fait irréel de la région.

Volcán Tunupa: sur ses contreforts courent lamas et vigognes. Lors de la montée de ce volcan (5321 m), possibilité de visiter des sites archéologiques, notamment une cave renfermant des momies antiques.

Déjeuner. 

Isla Incahuasi: Isla Incahuasi veut dire "la maison de l'Inca" en langue quechua. Ile volcanique plantée de centaines de cactus.

Gruta de las Galaxias: découverte le 22 août 2003 par Nemecio Copa et Pelagio Huayta, cette grotte renferme des algues fossilisées. A côté, on découvre un très intéressant cimetière de chullpas (Cueva del Diablo, des tombeaux pré-incas). 

Dîner et nuit à l'hôtel à San Juan.

Mercredi 23

Volcán Ollagüe: au détour de la route rejoignant le Sud Lípez, arrêt au mirador du volcan Ollagüe. Situé à la frontière avec le Chili, il s'élève à 5865 m d'altitude. Il connaît une activité fumerolienne intense.

Ruta de las joyas Alto-andinas: la route des Joyaux longe la frontière chilienne en rencontrant de nombreux volcans et lagunes: Cañapa, Hedionda. 

Laguna Cañapa: cette lagune d'eau salée, proche de la lagune Hedionda, culmine à 4140 m d'altitude et est encerclée par trois cerros: Caquella, Tapaquillcha et Cañapa. Elle constitue un refuge privilégié pour les flamants roses.

Laguna Hedionda: elle se situe au sud du département de Potosí, à 4532 m d'altitude. Elle reçoit aussi le nom de Laguna Apestosa (lagune puante) en raison de la forte odeur de soufre qui s'en dégage. Elle s'éténd sur 3 km2 et accueille trois espèces de flamants ou pariwanas (leur nom en aymara) caractérisitiques de la zone. Il est facile de les distinguer à l'oeil nu: le flamant Andin a des yeux sombres entourés de plumes blanches et rosées, le flamant James a des yeux sombres et une sorte de masque sur son bec et le flamant Chilien est albinos avec des yeux blancs. 

Necrópolis San Juan de Rosario: la nécropole à ciel ouvert de los Señoríos de los Lípez regroupe un ensemble de chullpas, ces tombes pré-incaïques à l'apparence de roches ovoïdes réparties sur quatre hectares. A l'intérieur de chacune d'entre elles reposent des momies et divers ustensiles, outils et textiles des communautés andines ancestrales des Lípez. Elles sont datées entre 1250 et 1532 après J.C.

Valle de las Rocas: c'est un champ d'énormes blocs rocheux prenant des formes originales, à proximité de Villa Alota. Ces formations proviennent pour la plupart d'éruptions volcaniques et s'élèvent sur la route pour rejoindre Uyuni depuis les Lípez. Elles sont un excellent terrain de jeu pour les amateurs d'escalade. 

San Cristóbal: commune minière située au sud-ouest d'Uyuni, attenante à l'une des plus grandes mines à ciel ouvert. L'église de San Cristóbal, déclarée Patrimoine culturel, est une des plus anciennes de l'altiplano bolivien  et a récemment été restaurée. Elle conserve des peintures et fresques murales datant pour certaines du XVIIe siècle et a été déplacée pierre par pierre depuis l'ancien site.

Dîner à Uyuni. Nuit en car.

 

 

 

 

 

 

Jeudi 24

La Paz

 

Retour au lycée à 07h00.

Départ à 10h00 du lycée avec panier-repas. Balade dans le centre et shopping.

Vue spectaculaire sur la ville de La Paz en prenant le téléphérique jusqu'à El Alto. Petite révolution dans les transports de la capitale, le réseau de téléphérique urbain le plus long et le plus haut du monde a été inauguré le 1er juin 2014 entre La Paz et El Alto. Sétendant entre 3200 et 4000 mètres d'altitude, cette ligne permet de relier la capitale à la ville voisine en moins de 10 minutes. 

Calles Sagárnaga et Linares: connues pour leurs boutiques d'artisanat, ce sont deux des rues les plus animées de La Paz - et, en tout cas, les plus arpentées par les touristes.

 

Capitale la plus haute du monde, La Paz est étagée de 3 200 à 4 000 m, dans un immense canyon encaissé. Elle possède l’un des cadres naturels les plus beaux du monde. Entourée d’une centaine de pics enneigés de plus de 5 000 m, la belle ville du début du XXe siècle, très hispanique, a fait place à un chaos urbain. Chose étonnante : La Paz est la seule ville où les pauvres vivent en hauteur et les riches en bas. Cela est dû à l'altitude. La Paz est le point de départ de nombreuses randonnées dans les alentours, notamment dans la cordillère Royale.

Retour au lycée en fin d'après-midi. Dîner et nuit en famille.

 

 

 

 

Vendredi 25

Décollage à 04h25 de La Paz pour Lima.

Arrivée à 05h30 à Lima.

Décollage à 19h40 de Lima pour Madrid.

  

 

Samedi 26

Arrivée à 14h15 à Madrid.

Décollage à 19h45 de Madrid pour Paris ORLY.

Arrivée à 21h45 à Paris ORLY Terminal 1.