Programme du jeudi 12 au samedi 28 octobre 2017

Jeudi 12

RDV à 08h45 à l'aéroport CDG terminal 2A.

Décollage à 11h45 de CDG pour Miami.

Arrivée à Miami à 15h45.

Décollage à 22h37 de Miami pour La Paz.

 

 

Vendredi 13

Arrivée à 05h09 à La Paz.

 

 Journée de récupération du voyage et d'adaptation à l'altitude.

 

Samedi 14 et dimanche 15

Week-end dans les familles.

 

 

Samedi 14: pot d'accueil au lycée à 17h00 (spectacle de danse organisé par les élèves boliviens,  spécialités culinaires boliviennes...).

 

 

  

Lundi 16

Matin: départ du lycée à 08h00. Découverte du paysage de La Paz en prenant le téléphérique jusqu'à El Alto. Visite du cimetière et du marché Buenos Aires (extraordinairement vivant et coloré, c'est un vrai souk à la bolivienne. Des centaines de marchands cholos y vendent mille et une choses).

Capitale la plus haute du monde, La Paz est étagée de 3 200 à 4 000 m, dans un immense canyon encaissé. Elle possède l’un des cadres naturels les plus beaux du monde. Entourée d’une centaine de pics enneigés de plus de 5 000 m, la belle ville du début du XXe siècle, très hispanique, a fait place à un chaos urbain. Chose étonnante : La Paz est la seule ville où les pauvres vivent en hauteur et les riches en bas. Cela est dû à l'altitude. La Paz est le point de départ de nombreuses randonnées dans les alentours, notamment dans la cordillère Royale.

11h00: bus Plaza San Francisco. Retour au lycée.

12h00: déjeuner au lycée (panier repas).

14h00: départ du lycée. Découverte de la Valle de la Luna. Située à 10 km à l’ouest de San Pedro de Atacala, la Valle de la Luna est une splendide vallée aux allures lunaires, nichée au creux de la magnifique cordillera de la Sal, formations géologiques sculptées par le vent. Majestueuse dune de sable dont on peut parcourir la crête : inoubliable ! Retour au lycée vers 18h00.

 

 

 

 

 


Mardi 17

Départ du lycée à 07h00. Randonnée à VTT.

Descente de la "route de la Mort" à vélo. L'ancienne route qui relie La Paz au village de Coroico est devenue un fascinant itinéraire cyclable. On grimpe d'abord en minibus jusqu'au col de la Cumbre (4 660 m), à 23 km de La Paz, VTT sur le toit, avant d'attaquer, dans un froid assez prenant, une première descente sur la nouvelle route goudronnée. On suit ainsi le macadam sur une trentaine de kilomètres. Peu à peu, les vallées pelées et les névés de l'Altiplano cèdent la place à une végétation plus profuse et tempérée. Enfin, au km 54, on plonge vraiment sur la route de la Mort. Arrivée 32 km et 2/3 heures plus tard à Yolosa, après avoir dévalé 3 500 m de dénivelée. Sensations garanties!

14h00: repas, plouf dans la piscine et détente.

17h00: départ de Yolosa.

20h30: retour au lycée.   

 

 

 

 

 

 

Mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20

Séjour au lac Titicaca (Chuquiñapi/Peñas). Activités: catamaran et randonnées. Découverte des paysages andins et des différents modes de vie locaux.

Mercredi 18: départ du lycée à 08h00.

13h00: arrivée à Chuquiñapi. Déjeuner.

14h00: activités-constitution de 2 groupes (1 groupe navigation catamaran/1 groupe marche jusqu'à l'île de Sunata.

17h30: goûter et temps libre.

19h00: dîner. Soirée jeu.

Jeudi 19:

08h00: petit-déjeuner.

09h00: activités-échange d'activités entre les deux groupes de la veille.

13h00: déjeuner.

14h30: déplacement à Santiago de Huata.

15h00: rencontre culturelle (atelier, église, monolithe, rencontre avec les étudiants de Santiago de Huata).

17h00: retour à Chuquiñapi.

17h30: goûter.

19h00: dîner.

20h30: soirée feu sur la plage, danse ... soirée folklorique.

Vendredi 20:

07h00: petit-déjeuner.

08h00: départ pour Peñas.

09h30: arrivée à Peñas, collation, marche.

13h00: déjeuner.

14h00: départ.

18h00: arrivée au lycée.

Plus haut lac navigable du monde situé à 3 812 m d’altitude, le lac Titicaca n’est pas le plus grand en taille. Il mesure 175 km de long et couvre 8 340 km2. D’avril à juin, le climat est agréable, c’est la meilleure période pour apprécier le lac. Selon la mythologie inca, le lac Titicaca serait la matrice d'où serait sorti le monde. Il existe environ une quarantaine d’îles flottantes, faites de roseau, sur lesquels vivent quelque 2 000 habitants.

 

 

 

 


 

 

Samedi 21 et dimanche 22

Week-end dans les familles.

 

 

Lundi 23, mardi 24 et mercredi 25

Départ du lycée le lundi 23 à 06h00 pour le Salar d'Uyuni

En chemin: déjeuner à Challapata, visite du cratère d'effondrement de Jayu Quta.

14h00: arrivée à Jirira, au pied du volcan Tunupa (partie nord du Salar). Sur ses contreforts courent lamas et vigognes. En grimpant, on passe d'abord le bonjour à une famille de momies, calées bien au chaud dans leur grotte. On peut ensuite se contenter de monter jusqu'au Mirador (2h aller-retour), offrant une belle vue sur le cratère aux teintes ocre et émeraude, et sur le Salar bien sûr.  Pour grimper jusqu'au sommet, compter 5h30 aller-retour. Installation, détente, coucher de soleil sur le Salar à 18h00.

Mardi 24: départ de Jirira à 09h00 pour la "Isla del Pescado": tel un vaisseau fantôme sur cet océan irréel, hérissé lui de cactus géants (10 à 12 m de haut). Ascension de la colline, promenade. Repas sur l'île.

18h00: retour à Jirira.

Mercredi 25: départ à 09h00 de Jirira.

12h00: déjeuner à Oruro.

Arrivée au lycée à 18h00.

Au sud-ouest de la Bolivie, à 4 000 mètres d'altitude, le Salar d'Uyuni et la région du Sud-Lípez offrent parmi les plus beaux paysages d'Amérique du Sud. Le Salar d'Uyuni est le plus grand désert de sel du monde, avec une superficie de 12 500 km2, soit l'équivalent de l’Île-de-France. Une immensité blanche, qu'on dirait de marbre, mais qui n'est que de sel. Plate jusqu'à la ligne d'horizon, sous un ciel bleu. Perfection minimaliste des lignes, pureté des couleurs, lumière intense: pas étonnant que l'endroit ait inspiré des réalisateurs de vidéo-clips. Le sel craque comme la banquise, il a la dureté de la glace. Parfois, l'érosion a dessiné des formes géométriques sur l'infini blanc. Un paysage hallucinant. Au loin, on aperçoit la courbe des volcans et des montagnes. Ça et là, surgissent quelques îlots volcaniques, hérissés de cactus millénaires de 10 m de haut, comme la Isla Inca Huasi ou la Isla del Pescado. Des oasis sans eau. Au sud, le village de San Juan del Rosario, avec son église et ses lamas, marque la fin du désert de sel. Le salar d'Uyuni, totalement enclavé, est une terre hostile. Pourtant, des hommes y travaillent dans le froid et la lumière aveuglante du soleil, que réverbère la blancheur du sel: ces forçats creusent la croûte saline pour en extraire des monticules non iodés. Pour combien de temps encore? Le Salar abriterait plus de 50% des réserves mondiales de lithium, un précieux métal alcalin. Le site est protégé, mais le gouvernement bolivien souhaite exploiter le gisement de lithium. La mine de sel pourrait se transformer en mine d'or, avec des conséquences irréversibles pour l'environnement.

 

 

 

   

Jeudi 26

Départ à 08h00 du lycée. Visite du centre.

Calle Jaén: c'est l'une des dernières rues de la ville à avoir gardé un visage colonial aussi marqué. C'est également l'une des rues où l'on peut s'attarder dans les musées. Ils sont au nombre de cinq: le Museo de Instrumentos Musicales (instruments de musique), le Museo de Metales Preciosos (argent, or et cuivre), le Museo del Litoral (concernant la guerre contre le Chili au XIXe siècle), la Casa de Murillo (l'un des chefs de la Révolution au XIXe siècle) et le Museo Costumbrista Juan-de-Vargas (art, photographies).

Direction la place Diego-Murillo à quelques dizaines de mètres pour profiter à la fois du soleil et de la multitude de pigeons. Sous le regard de Villaroel, président statufié ici après sa pendaison en 1946, pendant que devant le palais occupé par Evo Morales, les gardes du corps s'activent le plus sérieusement du monde, l'un d'entre arborant une cravate de Mickey autour du cou ... Face à eux, des journalistes devisent de la vie politique agitée du pays et attendent la sortie de l'invité du jour. À côté, l'imposante cathédrale, bâtie en 1835.

Puis balade sur l'avenue du Prado, la plus longue des artères de La Paz. En redescendant sur El Prado, après quelques centaines de mètres entre les vendeurs de journaux et de fournitures scolaires, Sopocachi pointe le bout de son nez. Quartier résidentiel huppé mélangeant immeubles et demeures coloniales, celui-ci contraste avec l'agitation du centre de La Paz. 

11h00: bus Plaza Murillo. Retour au lycée.

12h00: déjeuner au lycée (panier repas).

14h00: départ du lycée. Randonnée Valle de Las Ánimas. Littéralement, la "vallée des esprits", ou encore "vallée des âmes", c'est une version encore plus impressionnante de la Vallée de la Lune. Plus de formes tordues, plus de roches affilées, la vallée des âmes est aussi plus tranquille et isolée que sa petite soeur. La vue sur le mont Illimani (6 438 m) est magnifique, et prendre un peu l'air pendant quelques heures n'est pas un luxe dans une ville comme La Paz. Retour au lycée vers 18h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 27

Décollage à 06h19 de La Paz pour Miami.

Arrivée à 16h25 à Miami.

Décollage à 18h30 de Miami pour Paris.

 

 

 

Samedi 28

Arrivée à 09h20 à Paris CDG.